Initiative BeNeLuxA

La Belgique collabore régulièrement avec les institutions de santé de l’Irlande, des Pays-Bas, du Luxembourg et de l’Autriche via l’initiative BeNeLuxA pour faire des recherches, partager connaissances et expériences, et négocier conjointement le remboursement de médicaments.
Nous assurons ainsi l’accès des patients aux médicaments innovants et souvent coûteux.


En quoi consiste cette initiative ?

L’initiative BeNeLuxA est une collaboration entre différents pays européens dans le domaine de la politique pharmaceutique. La Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Autriche et l’Irlande unissent leurs forces pour partager leurs connaissances sur les médicaments et pour en améliorer l’accès. 

L’accent est mis sur les nouvelles thérapies innovantes. Ces thérapies sont souvent développées à un rythme soutenu mais sont souvent aussi coûteuses. Grâce à cette initiative, nous facilitons l’accès des patients à ces médicaments.

BeNeLuxA repose sur une collaboration solide et intensive entre fonctionnaires des différents pays. Des équipes spécialisées composées d’experts de ces administrations sont garants de rapports HTA (Health Technology Assessment) communs, de conventions, etc.

Quels sont les domaines d’activité de cette initiative ?

Les pays participants collaborent dans quatre domaines :

  • Évaluation des nouvelles thérapies

Les nouvelles thérapies sont testées lors d’essais cliniques et sont donc évaluées au niveau de la sécurité et de l’efficacité. La valeur de ces nouveaux médicaments est évaluée séparément dans une évaluation appelée « Health Technology Assessment ». Dans cette autre évaluation, sont aussi pris en compte :

  • les alternatives disponibles
  • le coût du médicament
  • le rapport coût-efficacité

Et dans le cadre de l’initiative ?
Pour une procédure de remboursement classique, chaque pays établit son propre rapport d’évaluation. Dans le cadre de l’initiative BeNeLuxA, les pays élaborent des rapports communs d’évaluation ou un pays peut reprendre le rapport d’un autre pays. Cette collaboration permet :

  • de gagner du temps
  • de mobiliser de façon optimale l’expertise disponible des différents pays.

  • Horizon Scanning 2.0

L’Horizon Scanning scrute le développement de nouveaux médicaments et les tendances potentiellement importants susceptibles de se produire dans un avenir proche.

Et dans le cadre de l’Initiative ?
L’initiative BeNeLuxA a lancé un projet distinct d’Horizon Scanning : l’International Horizon Scanning Initiative (IHSI), à laquelle huit pays participent et qui depuis fonctionne de façon totalement autonome.
Parallèlement, le domaine d’activité Horizon Scanning de l’initiative BeNeLuxA reste active sous la version 2.0.  Il y est examiné notamment comment appliquer au mieux les résultats d’Horizon Scanning.

  • Partage des connaissances

Pour partager et appliquer de façon optimale les connaissances, des webinaires sont régulièrement organisés sur des sujets intéressants. De plus, des méthodes sont aussi développées pour enregistrer des données au niveau international.

  • Prix, remboursement et négociations

Sans collaboration, chaque pays applique de façon individuelle une procédure de remboursement. Cette procédure porte sur :

  • des décisions sur le prix
  • les conditions de mise sur le marché d’un médicament.

Parfois, un pays négocie aussi avec le fabricant. En général, la Belgique procède ainsi lorsqu’il s’agit de nouveaux médicaments prometteurs, pour lesquels il existe encore des incertitudes quant à leur efficacité à long terme par exemple. Ces médicaments sont souvent très coûteux.

Et dans le cadre de l’initiative ?
En collaborant, les pays renforcent leur position stratégique. Lors de projets pilotes, les pays évaluent ensemble le nouveau médicament et les processus sont harmonisés mais chaque pays suit sa propre réglementation. Dans ces projets pilotes, les pays participants se concertent étroitement sur :

  • l’approche à adopter,
  • la plus-value du nouveau médicament,
  • et un coût acceptable.

Parfois, ils procèdent aussi à des négociations communes.

L’initiative BeNeLuxA ne se concentre pas sur le développement ou sur la recherche clinique de nouveaux médicaments.

Qui est impliqué en Belgique par cette initiative ?

Les partenaires belges sont :

Comment est organisée cette collaboration ?

En 2015, les ministres De Block (Belgique) et Schippers (Pays-Bas) ont signé une déclaration d’intention pour une collaboration dans le domaine de la politique pharmaceutique. Depuis, le Luxembourg, l’Autriche et l’Irlande ont rejoint l’initiative.

Un « groupe de pilotage » composé de plusieurs représentants par pays détermine la politique de cette initiative. La Belgique est représentée par :

  • un membre de la Cellule stratégique du ministre
  • un membre de l’INAMI

Chaque activité est planifiée et exécutée conformément aux « Terms of Reference » et aux « Plans annuels » approuvés.

Actuellement, la Belgique préside l’initiative BeNeLuxA.

Plus d'informations

Contacts

Dernière mise à jour 27 juin 2022